Un nouveau président pour le comité Valentin Haüy de Charente

22 Janvier 2023

Après plus de six années à la tête du comité Charente de l’association pour aveugles malvoyants Valentin Haüy, Joël Lachaud, 70 ans, passe le relais à Christophe Anicet, 56 ans, « En Charente, au moins 10 000 personnes ont un handicap visuel, avec une vue en dessous de 3/10ème, or nous n’avons que 135 bénéficiaires enregistrées », explique ce dernier pour expliquer la tâche qui reste encore à accomplir.

Passage de relais entre les présidentsJoël Lachaud, avec l’aide de son épouse, avait repris la présidence du comité en juin 2006. « Nous nous sommes attachés à développer l’accueil et le temps d’écoute, l’acquisition de logiciels adaptés, la formation des bénévoles, mais aussi la présentation dans différentes instances au niveau de l’agglomération du départ ement ou de l’État ».

De son parcours, Joël Lachaud retient surtout la nécessité d’aider les malvoyants à venir dans les locaux de l’association, pour s’exprimer, bénéficiers de conseils ou connaitre les derniers outils technologiques adaptés à leur situation.

Dans le milieu professionnel, on cache souvent qu’on est malvoyant. Ça ne se détecte pas si on n’est pas au courant. Certains ne veulent pas utiliser la canne blanche de peur d’être stigmatisés. C’est pourtant la meilleure façon de se signaler pour que les personnes en face adaptent leur comportement et fassent attention ». L’objectif du nouveau président est de faire connaître plus largement l’association. « Nous couvrons la Charente, mais les trois-quarts des bénéficiaires sont dans le Grand-Angoulême », indique Christophe Anicet pour expliquer le besoin de sensibilisation à l’échelle du département. La prévention est aussi essentielle : « Une chute de trottinette sans casque ou le diabète peuvent conduire à un handicap visuel », ajoute-t-il.

 

Stéphanie Savariaud – Charente libre du 10 janvier 2023